Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.



vendredi 24 avril 2015

SPIDERMAN DEFIE LE DRAGON


Remontage sous forme de téléfilm de l'épisode en deux partie "The Chinese Web"  SPIDERMAN DEFIE LE DRAGON  pourrait être considéré comme le SPIDERMAN 3 des années 70 (la riposte de l'homme araignée serait le 2 et l'homme araignée le 1er spiderman).

Pour mémo, The Amazing Spider-Man est une série télévisée américaine en un téléfilm de 95 minutes et treize épisodes de 47 minutes, adaptée de la série de comics publiée par Marvel.

Le téléfilm L'HOMME ARAIGNEE constitue le pilote de la série, qui fut diffusée entre le 14 septembre 1977 et le 6 juillet 1979 sur le réseau CBS.

Ce fut la première série télévisée en prises de vue réelles inspirée du célèbre personnage de bande dessinée Spider-Man.


L'homme araignée défie Super Dragon est le dernier double épisode de la saison 2, le voici en vidéo ci-dessous
.     
Spiderman est embrouillé dans une toile d'espionnage international et d'intrigues orientales. Min, le ministre du développement industriel de la République Populaire de Chine a été faussement accusé d'avoir vendu des secrets militaires chinois aux américains pendant la deuxième guerre mondiale. Quarante ans plus tard, il arrive à New York pour laver son nom, et s'adjoint l'aide de son vieil ami, l'éditeur de journaux J. Jonas Jameson, pour retrouver trois ex-marines qui peuvent prouver son innocence. Tout en menant son enquête, Peter Parker doit veiller sur le dirigeant chinois… 



 Pour rappel, L’Homme-araignée (The Amazing Spider-Man) Le téléfilm a été remonté afin d'en faire un long métrage cinéma. Il est sorti en France le 15 mars 1978. Il a connu un joli succès en salles avec près de 700 000 spectateurs venus le voir.

La riposte de l'homme araignée comprend les 2 premiers ’épisodes de la saison 1 de la série télé. Un montage des épisodes a été proposé pour le cinéma suite au succès de l’épisode pilote.
 

de mémoire, SPIDERMAN DEFIE LE DRAGON n'est jamais sorti en salle chez nous.
Encore plus d'infos ici
http://www.forgottensilver.net/2011/07/02/lautre-spider-man/


vendredi 17 avril 2015

LIBERTE EGALITE CHOUCROUTE


Le film de fin de semaine : Jean Yanne au commande de cette parodie encore inédite en dvd, on se demande pourquoi ?


Une parodie de la Révolution Française sur fond des Mille et Une Nuits, puisque le calife de Bagdad se retrouve à Paris en 1789, à l'occasion du salon de l'équipement de Bourreau, où il désire faire de nouvelles acquisitions

En bonus, un second film
Pour échapper à la faillite, Clément Mastard, directeur d'un music-hall parisien, fait commanditer son spectacle par des princes de l'acier. Mais leurs exigences, un tableau à la gloire du bazooka qu'ils fabriquent, suscitent l'échec. Pour récupérer leur mise, Mastard et ses commanditaires se lancent dans la pornographie puisque c'est ce qui marche. Mais Mastard a découvert, entre temps, un compositeur génial, Jean-Sébastien Bloch à qui il vole ses oeuvres sans vergogne. Devant la colère de Bloch qui a tout découvert, Mastard abandonne pornographie et music-hall pour monter un concert...

MAIS QUE FAIT LA POLICE (de caractères) !!!!


Le Dernier Parrain (The Last Don) est une mini-série américaine en trois épisodes de 90 minutes, créée d'après le roman éponyme de Mario Puzo et diffusée entre le 11 et le 25 mai 1997 sur le réseau CBS.
.
Mario Puzo, l’auteur du «Parrain», a adapté le best-seller «The Last Don» pour la télévision en une saga de 4 heures 20. Cette histoire bouillonne de corruption, de trahisons, de meurtres, de romantisme torride et, bien sûr, de valeurs familiales… Comme dans les succès précédents, la loyauté n'y est jamais remise en question, la trésorerie jamais vérifiée et ce ne sont pas les façons expéditives de se débarrasser d'un concurrent, qui manquent...

jeudi 16 avril 2015

GANDAHAR la version américaine


Une adaptation du film est produite par Bon Weinstein pour une sortie aux États-Unis sous le titre Light Years6. Le montage du film est notablement modifié, principalement dans la première demi-heure, et la fin du film est modifiée à l'aide du matériau coupé dans le début du film. 

 L'adaptation anglaise des dialogues est écrite par l'écrivain Isaac Asimov6, dont une citation est ajoutée comme épigraphe au début du film. 

Dans le doublage anglais, John Shea double Sylvin, Jennifer Grey Airelle, et Glenn Close prête sa voix à la reine Ambisextra ; le duo d'illusionnistes Penn & Teller participe également au doublage. La musique originale de Gabriel Yared est remplacée par une bande originale différente, composée par Bob Jewett et Jack Maeby6. 

Dans cette adaptation, c'est Harvey Weinstein, président de Miramax, qui est crédité en tant que réalisateur à la place de René Laloux, bien qu'il n'ait eu aucun rôle dans la réalisation du film.

MICHEL VOCORET parle de son film LE RETOUR DES BIDASSES EN FOLIE

Entretien avec le Réalisateur Michel Vocoret

mardi 14 avril 2015

DES FARFELOUX DANS LE PLUMARD EN FOLIE !

Petite piqure de rappel pour les nouveaux, dans la catégorie MEME FILM MAIS PAS MEME TITRE, je demande le trio gagnant "Galabru, Lefebvre et Préboist"...

Remarquez cette magnifique police de caractères en hommage aux Morfaloux avec BELMONDO !!! cherchez le rapport ????

Faut pas s'étonner que Michel Galabru ne se rappelle plus des films qu'il a fait, si on change les titres une fois sur 2 !!!!

jeudi 9 avril 2015

ROBIN DES BOIS, la véritable histoire S'AFFICHE

Robin des bois, la véritable histoire revisite de manière parodique le mythe du célèbre voleur de Sherwood. Lui qui volait aux riches pour aider les pauvres dans Robin des bois, Prince des voleurs, se retrouve ici à faire... tout le contraire, pour son bénéfice personnel !



mercredi 8 avril 2015

SHERIF FAIS MOI PEUR pour les nuls



James Best, le héros de "Shérif, fais-moi peur" est mort à 88 ans - Le comédien américain restera à jamais associé au visage de Roscoe P. Coltrane.

Ce qu'il faut savoir sur cette série culte des années 80 Shérif, fais-moi peur (The Dukes of Hazzard) est une série télévisée américaine en 147 épisodes de 50 minutes, créée par Gy Waldron et diffusée entre le14 septembre 1979 et le 8 février 1985 sur le réseau CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 18 septembre 1980 sur Antenne 2, puis sur La Cinq à partir de septembre 1986


 En 1975, Gy Waldron s'inspire de la biographie de Jerry Rushing, un transporteur illégal d'alcool, pour le film Moonrunners.

Quelques années plus tard, il garde la trame principale et change le nom de quelques personnages pour en faire une série télévisée.



 Il existe 2 thèmes du générique en France :


l'adaptation française interprétée par Noam ;
 
 la chanson originale américaine: "The Good Ol' Boys", a été écrite et interprétée par Waylon Jennings
.  

 Shérif, fais-moi peur ! était la seconde série la plus regardée aux États-Unis (juste derrière Dallas) à son époque.

 John Schneider et Tom Wopat ont quitté le plateau, à la suite de l'échec d'un accord sur leurs salaires.

Deux acteurs assez ressemblants ont été engagés (Byron Cherry pour le rôle de Coy Duke et Christopher Mayer pour le rôle de Vance Duke).

Ces personnages faisant vraiment clones de Bo et Luke n'ont jamais rencontré la sympathie du public.


 Les cascades à répétition rendaient en réalité la voiture inutilisable par la suite. C'est ainsi que plusieurs centaines de Dodge Charger '69 ont été détruites durant le tournage.

LE FILM CINEMA


 LES TELEFILMS


1997 Shérif Réunion, téléfilm dédié à la mémoire du comédien Sorrell Booke qui jouait le rôle de Jefferson Davis « Boss » Hogg


2000 Les Duke à Hollywood, téléfilm dédié à la mémoire du comédien Denver Pyle qui jouait le rôle de oncle Jesse


 2007 Shérif, fais-moi peur : Naissance d'une légende (The Dukes of Hazzard: The Beginning) de Robert Berlinger
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...