Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.



jeudi 31 mars 2011

FAIS GAFFE A LA GAFFE !

 LA CAVERNE DES INTROUVABLES (http://lesintrouvables.blogspot.com/ est un blog incroyable qui porte très bien son nom. On y trouve des films "rares" et souvent improbables. j'aurai aimé avoir cette idée de génie !

par exemple, voici le genre de film peu connnu :"FAIS GAFFE A LAGAFFE" inspiré de la bande dessinée GASTON LAGAFFE qu'on trouve dans la caverne des introuvables !










Vous y trouverez aussi le cultissime et rare "SIGNE FURAX", HORS LA LOI le premier film avec Clovis CORNILLAC et j'en passe et des meilleurs (le convoi de la peur... etc..)

la caverne des introuvables, c'est le chaînon manquant entre "NANARLAND" et "FORGOTTEN SILVER", deux autres sites spécialisés dans le cinéma (le 1er pour les mauvais films sympathiques et le second pour les accidentés du 7ème art)

mercredi 30 mars 2011

REGIME MINCEUR, PERDEZ 10 KILOS EN 5 NUITS !


Ma boite mail recoit parfois des pubs étranges, comme celle-ci.... je sais que je dois perdre quelques kilos, mais me faire croire que je peux maigir en dormant, y'a un moment où faut arrêter de prendre des gens pour des cons ?

j'aime surtout la photo de la pub, la nana qui est allongée en sous vêtements ! elle est là pourquoi déjà ? pour nous motiver à maigrir ???  pour faire vendre le produit ?  en tous les cas, elle n'a pas besoin de LUMA SLIM elle ! Encore une pub qui met en valeur l'image de la femme (objet) ! no comment.

lundi 28 mars 2011

NULIMIT

Younger, un psychopathe, menace les Etats-Unis en déclarant avoir dissimulé trois bombes nucléaires dans trois villes américaines. Capturé par les autorités, il est interrogé par l'agent du FBI, Helen Brody, qui désespère de le faire parler. Jusqu'à l'arrivée de H, un agent du gouvernement spécialiste de la torture, bien décidé à tout mettre en oeuvre pour faire craquer le suspect et découvrir où sont cachées les bombes.

NO LIMIT aurait pu s'écrire avec un U à la place du O !
Film fortement inspiré (pompé ?) sur 24 HEURES CHRONOS, qui aurait pu être un bon divertissement si ce n'est un souci dans :

1- le casting, en effet, le méchant de service, pas très crédible... j'ai vu mieux (M.I.3 par ex) Samuel L JACKSON fait du samuel L JACKSON... ni bon ni mauvais..

2- Le suspens qui est lui aux abonnés absents... tout est prévisible !!! du début à la fin !!!!! 

3-les scènes peu crédibles (l'intérrogatoire sur 3 jours ? pas si balaise que ça SAMUEL L JACKSON ?) On ne peut s'empêcher de penser à Jack BAUER, lui au moins aurait mis 15 mn chronos pour faire parler le type/  il aurait fait directement venir sa femme le 1er jour ainsi que  les gosses.

Dans le même genre de film mais EN BEAUCOUP MIEUX, je ne peux que vous conseiller "ANGLE D'ATTAQUE" ou même "THE SENTINEL" avec Michael DOUGLAS et KIETHER SUTHERLAND.
 
bref, ce n'est pas un navet, ni un chef d'oeuvre, juste un film dispensable,  si vous ne connaissez pas 24, regardez NO LIMIT .. sinon passez votre chemin !

vendredi 25 mars 2011

RICHARD BURTON


Elisabeth Taylor était une des dernières légendes d'Hollywood, en quelques films, elle a marqué à jamais le cinéma Américain. Pour ceux qui ne connaissent de nom que Marylin Monroe et James Dean, c'est l'occasion de revenir sur les acteurs et actrices qui ont marqué le cinéma américain. Retour sur les légendes d'Hollywood.

RICHARD BURTON : 1925-1984

Richard Burton, né Richard Walter Jenkins le 10 novembre 1925 à Ponthrydyfen (Pays de Galles) et décédé le 5 août 1984 à Céligny (Suisse) à 58 ans.


En 1952, Richard Burton devient célèbre pour son rôle dans Ma cousine Rachel, de Henry Koster, qui lui vaudra une nomination aux Oscars. En 1954, il débute à la radio en tant que narrateur de Under milk wood, de Dylan Thomas, rôle qu'il va reprendre au cinéma vingt ans plus tard. C'est au cours du tournage de Cléopâtre que Richard va rencontrer Elizabeth Taylor, avec laquelle il va entretenir une liaison plus qu'orageuse très médiatisée.

Insomniaque et alcoolique notoire, Richard Burton se mariera cinq fois, dont à deux reprises avec Elizabeth Taylor. Le 5 février 1949, il épouse Sybil Williams (née le 27 mars 1929), dont il aura deux enfants : Kate Burton, (10 septembre 1957), et Jessica Burton, (1960), née autiste. Le 5 décembre 1963, il divorce afin de pouvoir épouser sa maîtresse Elizabeth Taylor le 15 mars 1964. Ensemble, ils adopteront une fille, Maria, née en Allemagne en 1961. Après un premier divorce prononcé le 26 juin 1974, Richard et Elizabeth se remarient le 10 octobre 1975 et divorcent à nouveau le 1er août 1976.

De 1976 à 1982, Richard est marié à Susan Hunt ; le mariage se solde là aussi par un divorce. Enfin, le 3 juillet 1983, Richard épouse Sally Hay, qui partagera sa vie jusqu'à sa mort.

Richard Burton décède subitement d'une hémorragie cérébrale le 5 août 1984 à Céligny (canton de Genève), où il est enterré au vieux cimetière.
Filmographie sélective

1956 : Alexandre le Grand (Alexander the great) de Robert Rossen
1962 : Le Jour le plus long (The Longest Day) de Ken Annakin

1963 : Cléopâtre (Cleopatra) de Joseph L. Mankiewicz      1964 : Zoulou (Zulu) de Cy Endfield
1964 : La Nuit de l'iguane (The Night of the Iguana) de John Huston    1965 : L'espion qui venait du froid (The Spy who came in from the Cold) de Martin Ritt








 

1968 : Quand les aigles attaquent (Where Eagles Dare) de Brian G. Hutton
1977 : L'Exorciste 2 : L'Hérétique (Exorcist II : The Heretic) de John Boorman

1978 : La Grande Menace (The Medusa Touch) de Jack Gold

1978 : Les Oies sauvages (The Wild Geese) d'Andrew V. McLaglen
1984 : 1984 (1984) de Michael Radford

jeudi 24 mars 2011

BERNARD GIRAUDEAU la biographie


Fin avril paraîtra la première biographie de Bernard Giraudeau...

Aventurier dans l'âme, comédien adulé, écrivain brillant, séducteur tourmenté... Bernard Giraudeau nous a quitté le 17 juillet 2010.

Riche de plus de 60 témoignages recueillis auprès du cercle le plus intime - dont celui d'Anny Duperey et ses deux enfants, Sara et Gaël - cette biographie signée Bertrand Tessier révèle toutes les facettes d'une personnalité exigeante jusqu'à l'excès et d'une complexité insoupçonnée.

Son combat de dix années contre le cancer nous fait aussi découvrir une admirable capacité à s'ouvrir aux autres.

Cet ouvrage contient également un cahier de huit pages avec de nombreux documents (correspondances privées, photos inédites...).

Journaliste, auteur et réalisateur, né à Nantes, Bertrand Tessier a notamment réalisé des documentaires sur Patrick Dewaere et Romy Schneider et récemment publié Julien Clerc : à mon âge et à l'heure qu'il est (Albin Michel, 2005 et 2007), Delon et Romy : un amour impossible (Le Rocher, 2010), Belmondo l'incorrigible (Flammarion, réédition Archipoche 2010).

A noter également le lancement début mai du Fonds de dotation Bernard Giraudeau



source : morandini.com

mercredi 23 mars 2011

ELISABETH TAYLOR : 1932-2011

"L'actrice légendaire, la femme d'affaires, la courageuse militante Elizabeth Taylor est morte paisiblement aujourd'hui à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles", précise le communiqué. "Elle était entourée de ses enfants, Michael Wilding, Christopher Wilding, Liza Todd et Maria Burton", ajoute le communiqué, précisant qu'elle laisse aussi 10 petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants. Liz Taylor avait été admise à l'hôpital il y a six semaines pour une insuffisance cardiaque, un problème de santé auquel elle avait été confrontée à plusieurs reprises ces dernières années.



Son fils Michael Wilding a déclaré dans le communiqué: "Ma mère était une femme extraordinaire, qui a vécu pleinement sa vie, avec passion, humour et amour".

"En dépit du désespoir que suscite chez nous sa disparition, elle qui nous était si proche et si chère, nous serons toujours inspirés par sa contribution permanente" à un monde meilleur, a-t-il ajouté.

"Sa remarquable filmographie, ses succès continus en tant que femme d'affaires et son courageux et inlassable combat contre le sida, tout cela nous rend incroyablement fiers de tout ce qu'elle a accompli", poursuit-il.

"Nous savons, simplement, que le monde est devenu meilleur grâce à maman. Son héritage restera bien vivant, son esprit sera toujours avec nous et nous porterons toujours son amour dans nos coeurs" a-t-il conclu.

L'actrice légendaire avait fêté son anniversaire à l'hôpital, le 27 février, le jour des Oscars, qu'elle avait regardés en famille.





source : orange.fr



ORANGE MECANIQUE, 40ème anniversaire


En avant-première mondiale, une projection numérique d’Orange mécanique aura lieu pendant la prochaine édition du festival de Cannes en mai 2011. Cette présentation exclusive précédera la diffusion exclusive de 7 films de Stanley Kubrick, en 35mm et en numérique, dans les salles françaises. Warner nous proposera de redécouvrir dans des conditions optimales « Lolita », « 2001 : l’Odyssée de l’Espace », « Orange Mécanique », « Barry Lyndon », « Shining » (version américaine inédite en salle en France), « Full Metal Jacket », et « Eyes Wide Shut », à partir du 1er juin.

L'AVENIR DES RESEAUX SOCIAUX


Facebook et Twitter servent autant révolution et propagande

Dans sa chronique sur France Culture du 22 mars 2011, Flore Vasseur nuançait l'argument qui voulait que les réseaux sociaux soient des vecteurs essentiels des révoltes contre les régimes autoritaires. Un argument valable, mais qui doit être pondéré par le fait que les régimes ont justement compris eux aussi l'utilité de ces réseaux sociaux comme outils de propagande.

On n’a pas fini de s’époumoner sur le rôle des réseaux sociaux dans le déclenchement et la propagation des révoltes et révolutions arabes. Il y a encore quelques temps, Facebook et Twitter étaient les outils d’une jeunesse aussi seule que désœuvrée. Depuis quelques mois, on sait qu’ils ont été essentiels aux mouvements contestataires. On va bientôt comprendre qu’ils sont aussi une arme de choix pour précisément les mater. D’ailleurs, ce qui se joue sur les réseaux aujourd’hui est pris très au sérieux par l’armée américaine.


D’après Anonymous, elle vient d’investir 2,76 millions de dollars (et ce n’est qu’un tout début) dans un programme informatique de cyber influence. Ntrepid, une société de Los Angeles et probablement le cabinet Booz Allen Hamilton auraient été chargés d’inventer un programme, disons-le franchement, d’espionnage et de propagande sur Internet : il vise à manipuler l’opinion par le truchement, l’activité et les messages d’internautes factices téléguidés à distance par des militaires.

Par exemple, vous êtes sur votre page Facebook et une personne veut devenir votre tout nouvel ami. Il montre patte blanche, aime les mêmes choses que vous, présente tous les signes extérieurs du parfait petit internaute. Il commence par vous envoyer des infos sur sa personne, des jeux un peu débiles, poste les photos de son chien. Il s’infiltre. Progressivement il envoie des messages plus politiques, attire votre attention sur tel ou tel sujet. Il prend possession de votre opinion. Sur Twitter, il balance des rumeurs, aiguille sur des sites internet montés de toutes pièces. Il fabrique de la fausse information. Bienvenue dans Intox 2.0.

La semaine dernière Julian Assange confirmait qu’Internet est la plus grande machine à espionner. Il est vrai qu’il en sait quelque chose. C’est aussi l’outil de prédilection des champions de la propagande, Chinois en tête. Des armées de bloggeurs travaillent à la solde du Parti pour contre-carrer la dissidence intérieure. Les wu mao dong sont payés 50 centimes le mot. Comme une mauvaise conscience qui se signale, leurs messages sont souvent reconnaissables à leurs fautes d’orthographe.

Directement inspirés de l’expérience chinoise, les américains ont innové en remplaçant les personnes par des algorithmes. Avec ce programme, un même individu peut gérer une armée de fausses identités réparties aux quatre coins du globe. En langage des réseaux, on appelle cela « des marionnettes chaussettes », des faux nez, des « sock puppets ».

Ce programme américain est issu d’une opération conduite en Irak. Selon le General Mattis, l’objectif était de perturber le recrutement et l’entrainement des djihadistes. Qu’il est pratique le sacro-saint argument du terrorisme, agité frénétiquement dès qu’il s’agit de faire passer la Valda des libertés bafouées !

Interrogé par une commission du Sénat, Bill Speaks, le porte parole du Centcom, le Département de l’armée américaine dédié à la zone du Moyen Orient, jure que jamais ce programme informatique d’espionnage et de manipulation de l’opinion ne sera utilisé ailleurs, contre la population américaine ou alliée par exemple. Pour garantie, le Centcom affirme que le programme n’est pas développé en anglais mais seulement en arabe, persan, patchou et farsi… Et les candidats au terrorisme de se réjouir de la bonne nouvelle : ils n’ont plus qu’à comploter en anglais pour rester tranquilles !


Jusqu’à présent les propriétaires de sock puppets, ces vrais faux avatars en ligne ont été condamnés à des peines de prison pour usurpation d’identité. Mais si l’armée américaine s’y met, alors les mastodontes du renseignement privé et donc de la désinformation n’auront même plus à se cacher. Facebook sera définitivement peuplé de faux amis. Et Twitter, le site de l’information débridée, deviendra une usine à contre-vérités.

Il ne nous restera plus qu’à adhérer au Parti Pirate, présent au parlement européen, figure avancée, faut il le croire, de l’activisme politique. Né en 2006 en Suède d’une blague de fin de soirée bien arrosée, il place la question de l’internet libre au cœur du débat démocratique. Une question qui comme Facebook, Twitter, n’est plus du tout une blague.



source :
http://www.marianne2.fr/Facebook-et-Twitter-servent-autant-revolution-et-propagande_a204177.html

mardi 22 mars 2011

MAITRE CAPELLO, LES JEUX DE 20H



Jacques Capelovici, connu sous le titre de Maître Capello, est décédé dimanche à l'âge de 88 ans.  Il faisait partie des ardents défenseurs de la langue française, mais en connaissait bien d’autres: agrégé d'anglais, certifié d'allemand, diplômé d'italien et de scandinave ancien, Jacques Capelovici lisait même le braille.

Son nom de «maître», il l’avait acquis dès ses années de professorat. Au lycée Lakanal, où il enseignait l’anglais, ses élèves, auxquels il racontait des calembours et expliquait les palindromes, l'appelaient déjà Maître.

Mais c’est dans sa deuxième vie, sa vie médiatique, que ce titre lui est vraiment resté. Son premier passage télévisé remonte à 1970, avec le jeu «Pourquoi».

Il a importé les mots fléchés en France en 1969, et joué le professeur je-sais-tout dans les Jeux de «20 heures» sur France3 de 1976 à 1987. Il a notamment arbitré «Le Francophonissime» (sur l'ancêtre de TF1) rebaptisé «Le Francophone d'or» à partir de 1981, puis «Les Jeux de vingt heures» sur la 3. Et quand il n'animait pas d'émissions, il en était souvent l'invité: dans «Pyramide», ou sur les plateaux de Thierry Ardisson et Michel Drucker. Le «Maître» a aussi été membre du jury de l'émission «Des Chiffres et des lettres». A Télé 7 Jours, il rédigea même les grilles de mots fléchés jusqu'en 2010.

http://www.20minutes.fr/article/691601/media-maitre-capello-decede-dimanche

lundi 21 mars 2011

REMI GAILLARD SUR EUROPE 1

Rémi Gaillard, trublion du net, était jeudi dernier l'invité de Nicolas Poincaré, sur Europe 1, à Montpellier. Le jeune homme en a notamment profité pour dire toute l'aversion qu'il éprouvait pour la télévision et pour l'animateur Christophe Dechavanne.



"Je me suis dit quand même, n'importe qui peut faire de la télé. Ils se foutent vraiment de notre gueule. J'emmerde la télé, comme j'emmerde Paris [...]. Si je travaillais à la télé, peut-être que je ferais beaucoup plus de merdes aussi", explique Rémi Gaillard.



A la question de savoir pourquoi il n'a jamais songé à monter à Paris pour accélérer sa carrière, Rémi Gaillard répond avec franchise : "J’ai monté une petite cassette vidéo et je suis monté à Paris. […] J’ai présenté ça à Christophe Dechavanne, qui m’a juste pris mes idées, qui les a fait faire par un autre mec. Non, mais je l’emmerde aussi."


http://www.dailymotion.com/video/xhp8jh_remi-gaillard-bientot-au-cinema_fun#from=embed

source de l'information : Morandini.com

jeudi 17 mars 2011

JODIE FOSTER et MEL GIBSON


Jodie Foster enfile la robe d'avocate. L'actrice et réalisatrice prend la défense de Mel Gibson, qui vient d'écoper de trois ans de mise à l'épreuve dans une affaire de violence conjugale présumée.

Dans une interview à paraître jeudi dans Hollywood Reporter, elle décrit l'Australien comme un être «sensible» qui a eu «une vie d'épreuves». «Mon Dieu, j'adore cet homme», déclare la réalisatrice du Complexe du castor, dans lequel joue Mel Gibson. «Il a apporté toute une vie d'épreuves à ce personnage dont nous discutions depuis des années, et dont je savais qu'il faisait partie de la psyché et de ce qu'il est, explique Jodie Foster. C'est un aspect de lui qui est magnifique et que je voulais faire connaître au public.»



L'acteur, qui a comparu la semaine dernière, a décidé de ne pas contester les accusations de violence conjugale portées par son ex-compagne Oksana Grigorieva, afin de pouvoir passer un accord avec le procureur et éviter la prison.



La carrière de Mel Gibson s'est essoufflée depuis qu'il a défrayé la chronique en 2006 en étant arrêté au volant de sa voiture avec un taux d'alcoolémie une fois et demie supérieur à la limite autorisée. Cette arrestation s'était doublée d'un scandale, l'acteur ayant proféré à cette occasion plusieurs insultes antisémites, pour lesquelles il s'était ensuite excusé.



L'acteur australo-américain joue dans Le complexe du castor le rôle d'un cadre en difficulté qui adopte une marionnette de castor à qui il prête des sentiments humains. Mel Gibson a accepté de faire la promotion du film qui doit sortir en mai aux Etats-Unis, malgré les risques de se voir poser des questions sur ses déboires personnels. Ce dont Jodie Foster lui est reconnaissante.



«Il est incroyablement aimant et sensible, vraiment», insiste la réalisatrice, qui reconnait toutefois: «Il n'est pas un saint et a une grande gueule. Mais j'ai su à la minute où je l'ai vu que je l'aimerais jusqu'à la fin de mes jours.»


source :
http://next.liberation.fr/cinema/01012326115-jodie-foster-adore-mel-gibson

mardi 15 mars 2011

RENE CHATEAU VIDEO : LA BELLE EQUIPE


La Cour d’appel de Paris a récemment condamné René Chateau pour contrefaçon, les juges ayant estimé que l'éditeur exploitait illégalement à la télévision et en vidéo le film de Julien Duvivier La belle équipe, co-écrit par Charles Spaak, avec Jean Gabin et Charles Vanel.

L'éditeur avait été assigné en justice par l'héritier du réalisateur, Christian Duvivier, qui estimait qu'il n'était pas titulaire des droits d’auteur sur le film. Il reprochait également aux éditions René Château d’avoir exploité une version du film imposée au réalisateur par le producteur (avec happy end), alors que la version d’origine avait été rétablie depuis 1966.

La Cour d’appel a jugé que l’éditeur avait commis des actes de contrefaçon après avoir constaté que René Château n’était pas cessionnaire du contrat conclu entre les auteurs et le producteur d’origine, et qu’il ne pouvait pas justifier être titulaire des droits d’auteur. En effet, Julien Divivier n'avait cédé à l'époque que les droits pour une exploitation cinématographique, cession prorogée trente ans après.

De plus, la Cour d’appel a jugé qu’en exploitant des vidéogrammes donnant à voir la version " heureuse" du film imposée par le producteur d’origine alors que l’auteur avait autorisé l’exploitation de la seule version "tragique" d’origine qui avait été rétablie, René Château a donc porté atteinte au droit moral des auteurs, "lesquels jouissent d’un droit perpétuel, inaliénable et imprescriptible au respect de leur œuvre" comme le souligne la SACD dans un communiqué de presse, se réjouissant de l'issue de ce procés. Ainsi, le montage du film comportant le fameux happy end ne pourra plus être exploité, et devra être confié aux Archives du film.



source :

ECRAN LARGE.com : 15 mar 2011 Par Tonton BDM

lundi 14 mars 2011

JEAN DUJARDIN A EU LES CHTONS ?


Pourquoi, alors que tout sur le papier semble indiquer que le rôle est incroyable, certains acteurs préfèrent-ils passer la main ? on commence par JEAN DUJARDIN.

"Il est un peu tard pour pleurer désormais... Nombreux sont ceux qui ont refusé de jouer le rôle de Philippe Abrams, le directeur de la poste muté dans le nord pour Bienvenue chez les Ch'tis : Daniel Auteuil, José Garcia... mais aussi Jean Dujardin, qui n'était pas convaincu par le scénario. "

DOMINIQUE PATUREL, la voix de JR


Samedi soir, sur France 2, Drucker recevait Larry Hagman (J.R. dans Dallas). Pour les moins de 20 ans, JR est à DALLAS ce que LOGAN est à 24 heures CHRONO, le méchant de service que tout le monde aime détester !

Quand on pense à JR, on pense forcément à Dominique PATUREL qui a fait un travail remarquable sur le doublage de cette série. il est avec Francis LAX, et Michel ROUX un des meilleurs doubleurs français.


Je viens de trouver sur le net une interview (2005) de Dominique PATUREL au sujet du doublage de DALLAS (piochée sur http://dallasjr.free.fr/paturel.html
   

Dominique Paturel : la voix française de Larry Hagman (J.R. dans Dallas)

Quels souvenirs gardez-vous du doublage de J.R. ?

Un bon souvenir. C'était une époque sympathique car l'équipe s'entendait bien.

Quand le feuilleton est arrivé en France, j'ai été convoqué par la chaine TF1 pour faire un essai sur Bobby. Ils m'ont finalement rappelé pour faire J.R. Au départ, J.R. n'était pas personnage principal, c'était Bobby. J.R. a pris de l'importance ensuite et j'ai finalement réalisé une bonne opération ! Au départ, nous devions doubler douze épisodes. Je ne croyais pas au succès, mais ensuite, il y a eu le phénomène Dallas !

J'avais déjà fait du doublage, par exemple pour "L'homme qui valait 3 milliards" ou "Les envahisseurs", mais c'est à partir du succès de Dallas que l'on a commencé à s'interroger sur les voix françaises et à s'intéresser aux acteurs.

Doubler une saison nous prenait une journée par semaine pendant 3 mois.

Que pensez-vous de Dallas ?

La réponse du public est là ! S'il y a succès, c'est qu'il y a forcément une raison. D'autant que cela continue toujours et qu'on le repasse toujours actuellement. Cette histoire de saga familiale fonctionne toujours. C'était très bien joué et ça a été très bien doublé. Les choses de qualité ne périclitent pas.

Vous aurait-il plu de jouer un rôle dans une série comme Dallas ?

J'aurais eu un peu peur, car on a du mal à se démarquer de tels rôles et ils finissent par vous coller à la peau. J'ai fait "Le Bonheur Conjugal" [Feuilleton TV de 1965 de Jacqueline Audry, avec Jean Desailly, Colette Castel, Dominique Paturel, Bernard Lavalette, Jean Daurand, Michel Beaune, Marcel Cuvelier, Francis Blanche, Gisèle Grandpré, Olivier Hussenot, Germaine Ledoyen, Jean-Marie Proslier]. C'est dangereux, ça devient un "couvent", on se retrouve enfermé. Par exemple, si vous jouez dans "Les Feux de l'Amour", il n'est pas facile d'en sortir pour faire autre chose. Pensez aux acteurs de séries comme "Le Temps des Copains" [Feuilleton TV de 1961 avec Henri Tissot, Claude Rollet] ou "Janique Aimée" [Feuilleton TV de 1963 avec Janine Vila dans le rôle titre] : celle-ci, par exemple, n'a plus rien fait ensuite.

Le problème se pose même pour les personnages que l'on double et l'on m'a parfois refusé des rôles de doublage, de peur que ma voix soit reconnue. Pourtant, le personnage, ses paroles et son physique importent plus que la voix. J'ai doublé Jonathan dans "L'amour du risque" où j'étais un mari aimant et où je disais des paroles agréables à ma petite femme. Personne ne pensait à J.R. en entendant Jonathan. Les spectateurs n'ont pas forcément l'oreille pour reconnaître les voix, non plus.

Filmographie selective / doublage
1975 : Voix de John Phillip Law dans Docteur Justice de Christian-Jaque    1975 : L'Homme qui valait trois milliards : Lee Majors (Steve Austin)    1978 : Capitaine Flam : Narrateur   1978-1991 : Dallas : Larry Hagman ("J.R." Ewing)  1979 : Cul et chemise (Terence Hill / Slim)   1979 : Buck Rogers au XXVe siècle : Gil Gérard (William "Buck" Rogers)  1979-1984 : Pour l'amour du risque : Robert Wagner (Jonathan Hart)   1980 : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? : Leslie Nielsen (Docteur Rumack)  1983-1987 : L'Agence tous risques : George Peppard (John "Hannibal" Smith)  1983 : Quand faut y aller, faut y aller (Terence Hill)   1981 : Mad Max 2 de George Miller : le narrateur  1988 : Michael Caine dans Elementaire mon cher... Lock Holmes  1999 : Toy Story 2: Papi Pepite   Voix de Terence Hill dans la plupart de ses films.  2006 : les Fils de l'homme :(Jasper) Michael Caine

vendredi 11 mars 2011

ASTERIX ET OBELIX God Save Britannia

Il s'appellera Astérix et Obélix: God Save Britannia. Le quatrième volet des aventures des irréductibles Gaulois arrivera sur les grands écrans le 17 octobre 2012, annonce son distributeur Wild Bunch.


Réalisé par Laurent Tirard (Le Petit Nicolas) en prises de vues réelles, le long métrage sera projeté en 3D dans les salles équipées.

Dans cette nouvelle adaptation, Edouard Baer et Gérard Depardieu composeront le duo gaulois inventé par René Goscinny et Albert Uderzo. Catherine Deneuve dans le rôle de la reine d'Angleterre, Fabrice Luchini dans la peau de César, Valérie Lemercier, la comédienne québécoise Charlotte Le Bon, Guillaume Gallienne et Vincent Lacoste (Les Beaux Gosses) intègrent aussi la distribution du film.

Doté d'un budget de 50 millions d'euros, Astérix 4 entrera en phase de tournage en avril prochain, inspiré par les albums Astérix chez les Bretons et Astérix chez les Normands.

http://next.liberation.fr/cinema/01012325051-edouard-baer-va-etre-asterix

CLAUDE FRANCOIS AU CINEMA


Journée hommage à Claude François sur mon blog cinéma ? et oui  Ci dessus, l'affiche du film sorti au cinéma en 1979, un documentaire sur sa vie.

Après PODIUM il y a quelques années qui parlait de la passion d'un fan "agent de banque le jour et sosie de Claude François le soir", voici un nouveau film, un "biopic"de Claude François.

Le jeune comédien belge Jérémie Renier interprétera le rôle de Claude François au cinéma dans une biographie. La vie de l'interprète de "Comme d'habitude", "Alexandrie Alexandra" ou encore "Belles, belles, belles", décédé accidentellement en mars 1978, sera retracée d'après un scénario de Julien Rappeneau.
Les fils de Claude François, Claude junior et Marc, sont associés au projet.

Jérémie Renier, 28 ans, s'est déjà illustré dans plusieurs productions cinématographiques (Le pacte des loups, Bons baisers de Bruges, San Antonio)

****


33 ans après sa disparition, Claude François s'apprête à revivre sous les traits du comédien Jérémie Rénier. Co-produit par les fils du chanteur, un biopic est en effet en pleine préparation.

Après Edith Piaff divinement incarnée par Marion Cotillard, et Serge Gainsbourg sous les traits d'Éric Elmosnino, Claude François va à son tour revivre le temps d'un film retraçant sa vie, sa carrière, et sa mort tragique le 11 mars 1978.

C'est 33 ans après la disparition du chanteur, presque jour pour jour, que le tournage de ce biopic sera lancé. Jérémie Rénier, qui a suivi pendant quatre mois un apprentissage intense de la danse et du chant, se glissera dès mercredi prochain dans la peau de Cloclo. Le tournage, dirigé par Florent Emilio Siri, débutera à Paris, et se poursuivra en Belgique au Maroc, et à Monaco. Jérémie Rénier donnera alors la réplique à Benoît Magimel, qui incarnera Paul Lederman, le producteur de Claude François. Et comme il l'a précisé à l'AFP, le reste du casting sera composé de très jeunes acteurs, dont nous ignorons l'identité...

Le film sera "vraiment basée sur l'homme, ses parts d'ombre, ce qu'il était vraiment dans ses retranchements. Les fils avaient un peu peur de divulguer des secrets qui auraient pu nuire à l'image de leur père" souligne Jérémie Rénier. Ce dernier est soumis à une très grosse pression de la part des fans de Claude François, qui l'attendent au tournant. Certains n'ont d'ailleurs pas attendu la sortie du film pour lui envoyer des lettres d'insultes "sur le thème : Vous n'avez pas le droit de toucher à Cloclo, personne ne peut l'interpréter" !

source :




TREMBLEMENT DE TERRE


De plus en plus souvent, la réalité dépasse la fiction, c'est une nouvelle fois le cas avec le tremblement de terre au Japon ce matin.


Tremblement de terre (Earthquake) est un film américain, c'est un des premiers films catastrophe. L'intrigue raconte la destruction de Los Angeles par plusieurs tremblements de terre destructeurs.


Le film a été réalisé par Mark Robson réunissant Charlton Heston, Ava Gardner, George Kennedy, Lorne Greene, Geneviève Bujold, Richard Roundtree, Marjoe Gortner.



MEL GIBSON Dans le remake du PRISONNIER ?

L'acteur-réalisateur australo-américain Mel Gibson va passer un accord avec le parquet californien pour mettre "immédiatement" fin à une procédure judiciaire pour violence domestique, et échapper ainsi à la prison, a annoncé hier son avocate.

Plusieurs médias américains affirmaient hier que Mel Gibson, qui doit se présenter demain devant la justice, ne contesterait pas les accusations de violence conjugale à l'encontre de son ex-compagne Oksana Grigorieva en janvier 2010, et passerait un accord avec le procureur. Son avocate Blair Berk a confirmé que l'acteur lui avait demandé de faire le nécessaire pour mettre fin à la procédure le plus vite possible.

"La priorité de Mel, tout au long de cette affaire, a été de placer les intérêts de sa jeune fille Lucia (née de sa relation avec Oksana Grigorieva) et de ses autres enfants avant toute décision éventuelle", a déclaré l'avocate dans un communiqué. "C'est avec cela en tête, et seulement cela, qu'il m'a demandé de contacter le procureur avec une proposition qui mettrait immédiatement fin" à cette affaire, a-t-elle ajouté, sans plus de précisions.

Selon le site TMZ.com, Mel Gibson serait actuellement au Guatemala mais sera présent devant la cour demain. Son accord avec le parquet lui permettrait d'éviter la prison, pour peu qu'il continue à se faire suivre. L'acteur de 55 ans avait défrayé la chronique en 2006, après avoir été arrêté au volant de sa voiture avec un taux d'alcoolémie une fois et demie supérieur à la limite autorisée. Il avait été condamné à trois ans de mise à l'épreuve et 1.300 dollars d'amende, après être entré en cure de désintoxication. Son arrestation s'était doublée d'un scandale, l'acteur ayant proféré à cette occasion plusieurs insultes antisémites, pour lesquelles il s'était ensuite excusé.

source : Jean marc morandini.com

NICOLAS CAGE PETE LES PLOMBS


L'acteur Nicolas Cage  détruit la vitrine d'un restaurant de la Nouvelle-Orléans

Vendredi dernier, Il était environ 22 heures 30 quand l'acteur s'est défoulé sur la devanture de l'établissement.

Quelques instants plus tard, la police est arrivée sur les lieux et a ramené Nicolas Cage à son hôtel, pour sa propre sécurité.

Les forces de l'ordre n'ont pas précisé si le comédien était sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants, de leur côté, les gérants ont refusé de porter plainte, préférant sans doute la discrétion.

Nicolas Cage, toujours au bord de la faillite alors qu’il doit des millions de dollars au fisc américain, s’était déjà fait remarquer en décembre dernier en Roumanie, où il s’était fait surprendre en train de proférer des insultes devant une boîte de nuit.


Pour mémo

En 2009 le fisc américain lui réclame 14 millions de dollars, la banque de l’acteur a saisi sa villa de Bel Air et ses deux villas de Malibu. L’acteur a annoncé sa décision d’attaquer son ancien manager Samuel Levin qu’il accuse de l’avoir ruiné. Son château, situé en Angleterre, qui lui a coûté près de 10 millions de dollars, a été acheté en 2009 pour 2,9 millions de dollars. Sa propriété de Bel Air, à Los Angeles. qu'il avait acheté en 1998 pour 6,5 millions de dollars, a été vendue en 2009. Il voulait initialement la vendre pour 35 millions de dollars, mais il a dû baisser le prix car le montant était beaucoup trop élevé. Sa maison de Bath Regency qu'il avait acquise pour 6,2 millions de dollars, a été rachetée en mars 2009 pour 5,8 millions de dollars. Son château de Somerset qu'il avait payé pour 7,85 millions de dollars, a été racheté en 2009 pour seulement 5,8 millions de dollars 

source : Jean marc morandini.com
wikipédia



jeudi 10 mars 2011

MA RENCONTRE AVEC ANDRE DUSSOLIER

C'était durant le tour de France 1986*, Etape de l'Alpe d'Huez (*si ma mémoire est bonne), j'avais 15 ans. Les plateaux de télévision étaient installés en extérieur, on pouvait entrevoir à travers les grillages, les présentateur télé tels que Gérard Holtz, Jean Amadou, et j'en oublie...  

Avant le direct, la foule observe au travers du grillage André Dussolier, invité d'honneur du plateau d'ANTENNE 2 qui discute tranquillement avec l'équipe de l'émission. Entre l'acteur et la foule, il y a le grillage mais aussi des Agents de Sécurité.

J'essaie comme je peux de prendre une photo à travers le grillage, un agent de sécurité me demande :

"C'est André Dussolier que tu veux prendre en photo ?"

moi : "oui, mais j'y arrive pas... c'est pas facile ... avec le grillage".

l'Agent : "viens par là, je vais te faire entrer..."

moi : "??????? ok"

Il ouvre la grille et me laisse passer....

je me mets dos au grillage et je commence à "cadrer" ma photo, André Dussolier Discute toujours et se trouve environ à 10 m de moi.

L'agent de sécurité me dit : "tu peux t'approcher !"

moi : "?????? oui !"

j'avance timidement,
l'agent : "encore"....

et là... j'arrive à quelques mètres d'André Dussolieret timidement je lui demande :

"excusez moi Monsieur Dussolier, je peux vous prendre en photo ?"

Il me regarde, la grande classe !!! et là... j'appuie sur mon appareil photo !

je suis sur un nuage... j'ose à peine y croire.... je me retourne et je vois la foule entassée contre le grillage entrain de me regarder avec des yeux qui disent "le veinard "  !

l'Agent de Sécurité me fait signe, je vais le voir et je sors du plateau télé. j'ai eu une chance incroyable, je le sais... mais pourquoi l'agent de Sécurité a voulu me faire rentrer alors que je ne devais pas être le seul à prendre une photo ?

bref, grand moment pour moi ! je regrette juste une chose, avoir été trop timide pour lui parler et lui demander un autographe

mercredi 9 mars 2011

COUP DE GUEULE DE RICHARD BERRY


Depuis ce week-end, les sondages politiques font beaucoup de bruit, plaçant Marine Le Pen en tête des intentions de vote au second tour en 2012.


Invité sur RMC, Richard Berry a largement critiqué la candidature de Marine Le Pen et craint une montée des idées du FN dans l'opinion.

 "On se demande s'il ne faut pas se barrer de ce pays ! (...)Ce genre de changement me semble catastrophique et épouvantable ! (...) Depuis Pétain, je sens que la France est toujours capable de basculer dans ce bord !"


Pour l'acteur, Marine Le Pen est plus dangereuse que son père "parce que c'est une femme".

Et d'affirmer : "Marine Le Pen est un homme avec des couilles et une bite ! Il faut se méfier parce qu'elle est masquée avec un visage de femme mais en fait c'est un homme !"

source
RMC & Jean Marc Morandini.com

mardi 8 mars 2011

VINCENT CASSEL SERA LE MARQUIS DE LA FAYETTE

L'acteur Vincent Cassel jouera sous les traits du marquis de La Fayette dans un long-métrage, en deux parties, sous la direction de Jean-François Richet, rapporte Le Parisien.


Quand le premier volet aura pour titre "La Fayette, révolution américaine", le second s'intitulera "La Fayette, révolution française". Le film devrait entrer en tournage cette année.



Vincent Cassel et Jean-François Richet n'en sont pas à leur première collaboration. Vincent Cassel tournait déjà sous la direction du réalisateur pour interpréter Jacques Mesrine.

source : jean marc morandini.com

lundi 7 mars 2011

SERGIO LEONE INTERVIEW partie 1



Je viens de remettre la main sur article du magazine PREMIERE. Une interview de SERGIO LEONE durant la promotion de "IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE !

Bonne lecture




suite de l'article dans la semaine !

HIGHLANDER A LA COURNEUVE !



En lisant les infos sur le net, il arrive souvent que la réalité dépasse la fiction. C'est le cas aujourd'hui avec un drame qui peut faire penser à un film culte des années 80 !!!

Un mort et un blessé grave dans une rixe à La Courneuve

Un Sri Lankais a été tué, ses mains coupées, et un autre homme également sri Lankais a été grièvement blessé dans une rixe qui s'est produite dans la nuit de dimanche à lundi à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris de source préfectorale.

La première victime, dont les mains ont été coupées et qui portait une plaie ample au crâne, est décédée. L'autre victime, transportée à l'hôpital Lariboisière à Paris, était toujours entre la vie et la mort lundi matin.

Leurs blessures étaient causées par des objets très coupants. Deux sabres ont été découverts dans les environs. Les témoins ont en outre entendu des détonations.

Six personnes, portant des armes de poing et de longs couteaux, ont été vues par des témoins en train de prendre la fuite.

source : portail orange.

vendredi 4 mars 2011

ANNIE GIRARDOT : "VIVE LA VIE"


Juste un mot au sujet d'Annie Girardot : La famille du cinéma français l'a peut être oublié, mais sûrement pas le public, grace aux films toujours diffusés à la télévision.

Ma fille de 7 ans, fan de Louis de Funes connait presque tous les classiques de l'acteur. Elle  a pu voir hier soir  "la Zizanie" de Claude Zidi qu'elle n'avait jamais vu  ! Elle compte déjà le revoir ce soir, vu qu'elle sait que j'ai le dvd (Collection Louis De Funes) !


Annie Girardot fait partie du cinéma français tout comme Jeanne MOREAU. Une page se tourne. et le cinéma français que j'aime (Lautner / Audiard / Belmondo/De funes/Ventura/Blier etc..) s'éteind doucement...




Alain Delon, Mireille Darc, Jean-Paul Belmondo, mais aussi des centaines d'anonymes ont rendu hommage vendredi à Annie Girardot, dont les obsèques ont été célébrées à Paris en l'église Saint-Roch, la paroisse parisienne des artistes


Des applaudissements nourris de centaines de personnes ont salué l'entrée du cercueil dans l'église où un grand coeur de roses rouges avec la mention "Vive la vie", signé de Giulia, sa fille, Lola et Renato, ses petits-enfants, avait été disposé.

Claude Lelouch, Jane Birkin, Bertrand Blier, Gérard Darmon, Jack Lang, Line Renaud ou encore le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, faisaient partie de l'assistance.

Une gerbe de fleurs d'Isabelle Adjani était dédiée à sa "maman-cinéma inoubliable".


Pendant la bénédiction, Claude Lelouch a demandé une "standing ovation" pour "le film qu'Annie est déjà en train de tourner avec le Grand Metteur en Scène". Des applaudissements nourris ont alors résonné pendant de longues minutes dans l'église.


Devant les grilles, des anonymes évoquaient l'actrice disparue.


Venue de Belgique, Marie Aviles témoignait: "Annie est le symbole de la générosité. Je l'ai rencontrée au théâtre et on est devenue amies, ça me fait rigoler de voir les gens qui sont là aujourd'hui, ceux qui l'ont laissé tomber à part Lelouch".



Pour une autre femme, Sylvie Anglade, "c'était une actrice fabuleuse, généreuse qui pouvait aussi bien faire rire qu'émouvoir, elle était le symbole de la femme libre et moderne, victime de sa générosité peut-être".





L'actrice française devait être inhumée vendredi après-midi au cimetière du Père Lachaise.



L'annonce de son décès, lundi à 79 ans, a provoqué une vive émotion populaire et plongé le cinéma français dans la tristesse, bien que la comédienne fût déjà hors du monde depuis plusieurs années



L'actrice qui débuta dans le drame avec "Rocco et ses Frères" pour triompher dans la comédie des années 70 et tourner plus de 120 films, est décédée à l'hôpital Lariboisière à Paris.



Pour le grand public, la dernière apparition mémorable de cette actrice vive, à la voix rauque et aux taches de rousseur, remontait à 1996: une apparition poignante, le visage baigné de larmes, à l'occasion de son César du meilleur second rôle féminin dans "Les Misérables", de Claude Lelouch. Bouleversée, la salle entière s'était levée pour lui rendre un long hommage.

source : orange.fr

jeudi 3 mars 2011

ANNIE GIRARDOT le jeu de la Vérité

LE PLEIN DE SUPER(s) ... SOUVENIRS

En ouvrant le journal CENTRE PRESSE de ce matin je suis tombé sur un article concernant JEAN MARIE VILLEMINEY, et là... pleins de souvenirs sont remontés à la surface. 1989, ma premiere expérience comme ANIMATEUR en centre de loisirs, je passais mon BAFA. Durant 7 saisons (période estivale) j'ai travaillé dans ce centre mais une seule saison avec Jean Marie. Que de souvenirs, ma plus belle année ! merci Jean Marie !


ANNIE GIRARDOT et MICHEL AUDIARD


 Annie Girardot dans "elle cause plus, elle flingue..." en compagnie de Michel Audiard (ci dessous)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...